Ils n'attendent que vous pour commencer l'aventure, alors rejoignez les!!!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | .
 

 Noctis prez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvitéavatar

MessageSujet: Noctis prez   Mar 25 Jan 2011 - 1:32

I-Hors RP -I

prénom : Loic


Pays / Région :Eure haute Normansdie


Age :23ans


Emploi / étude :mécanique de précision


Manga préféré (livre et/ou anime):Naruto, death Note ,GTO ,...


Comment avez vous connue le forum?un top site




I- Rpg -I




Code de Validation:Caché dans les règles... ...






    Noctis Lucis Caelum


    • Age :23 ans
    • Sexe :Masculin
    • Village : Nukenin
    • Rang souhaité : Nukenin de rang A
    • Affinité(s) : Kinton,raiton,suiton

Physique :



    Une grande ombre inspirant le froid et l’effroi à chacun de ses pas, pas qui résonne comme le glas, lorsqu’il percute avec fureur le sol. Une ombre vivante, sombre, sinueuse, mystérieuse et comme toute les autres inconnus. Imposant dans une apparence de glace et inébranlable, assez grande, et pas spécialement maigre, ni large, l’adjectif qui irait le mieux serait « mince ».

    L’ombre obscure observait au loin avance peu à peu… Effectivement son surnom d’ombre le décrit particulièrement. Un jeune être, un jeune homme au environ d’une vingtaine d’années. Une peau blanche, pâle et froide, en parfait contraste avec le reste de ses vêtements, l’impression d’être gelé lors du moindre frôlement, contact avec cette peau de glace, une peau finalement dénué de vie, la peau de la mort… Mais peu être est-ce son visage le plus effroyable, pouvant pourtant être perçut comme tendre, tout dépend de l’air et de l’impression qui se dessine dessus, tristesse, haine, passions, joie pourquoi pas, de fines lèvres, presque imperceptible de près comme de loin, légèrement plus foncé que sa peau, un peu plus rosé, mais pas trop. Un nez sans important, à la différence de ses yeux… Un regard toujours, ou presque de glace et de marbre lorsque ses yeux sont bleu de glace, nettement plus terrifiant et effrayant lorsqu’ils deviennent rouge sang, un regard finalement infini, et si indescriptible, non la couleur de ses iris ne change pas selon le temps comme pour d’autre personne, il ne s’agit pas de pouvoir magique, ou du moins pas vraiment, c’est l’humeur guidant les pas du jeune qui en fait ainsi. Pour finir la description de son fin visage, il faudrait parler de sa chevelure, des cheveux assez fin, et peut être « soyeux » ,certainement que très peu important, mais faisant fortement ressortir cette personnalité changeante de l’être, de l’âme se cachant derrière se costume charnelle.

    Dans un sombre costume noir, à la fois si unique et pourtant si commun finalement, de ses vêtements ressort d’ailleurs particulièrement sa personnalité, froide et secrète. Un simple et sombre pantalon de tissu ou de toile, ni trop large ni trop serré sans nul doute pensé dans le simple but de mouvement large et facile, couvrant certainement particulièrement le froid, et protégeant des chaleurs… Les chaussures également se devait alors d’être imposante, après tout c’est ca manière de marcher avec détermination qui l’imposait bien avant, des bottines, elle aussi obscure, montante jusqu’aux tibias, permettant les cours sur terre plate ou non… Avec la même simplicité, son tee-shirt, bien que lui, un peu plus serré et collant au corps, au manche court, et permettant bien évidement une agilité de mouvement particulièrement intense. Finalement, un tee-shirt pas très visible, puisque caché par une longue veste, peut être de cuir, ou autre… De toute manière légère et souple, elle aussi sombre comme la nuit, pour la majeure partie du temps fermé, tout comme l’être qui la porte… Elle retombe sur ses genoux… Une tunique avec les gants semblant de même matière mais peu importe, ce n’est juste qu’un gadget de délicatesse et d’un symbole ne voulant pas laisser de trace…

    Il n’en ressort pas moins que finalement, le moindre détaille de son corps est tourné vers la bataille… Tout est fait et penser, pour faire des hommes de véritables guerrier dans une grande facilité de geste, de mouvement, chaque détails compte et aucun n’est négligé… Peu être une manie, mais l’on peut également souligner le coté soigné de ses vêtements, très peu Sali, voir pas du tout, que se soit coté haut, tout comme coté chaussure. Très peu de lumière dans son apparence, tout comme dans son esprit d’ailleurs, bien que l’on pourrait en penser le contraire, son visage perturbé ne dessine pas que rarement des sourires, et bien que se ne soit pas toujours le cas, il est loin d’être rongé par la tristesse, il s’agit plutôt et même surtout d’une indifférence, à l’égard des autres, du monde ou de lui-même.





Psychologie :



    Noctis hait tout ce qui a un rapport direct ou indirect avec les sa personne et préfere que l'on ne s'occupe pasde lui ... C'est pourquoi, la plupart du temps, il restera plongé dans son mutisme, ne parlant que lorsque cela se révèle absolument nécessaire.Vingt trois ans… Il n’y a pas de quoi se faire passer pour une personne plutôt ancienne, voulant faire croire qu’il a beaucoup d’expérience dans tous les domaines. Bien au contraire, il s’agit plutôt d’un âge ou l’on commence réellement à vivre, peu être à s’ouvrir vraiment aux autres et au monde. Mais bon, il ne faut pas mettre de coté le petit morceau de vie que l’on vient de vivre, l’enfance tout comme l’adolescence nous forge en temps qu’homme…

    D’une nature exceptionnellement calme, très loin d’aimer faire de beau discours, que se soit pour une occasion spécial, ou dans n’importe qu’elle autre circonstance. Il ne faut pas croire que sa ne lui arrive jamais, après tout, ce n’est pas parce que l’on n’aime pas parler et se montrer que l’on ne le fait pas. Non ce n’est pas vraiment par timidité, car il ne l’est pas, il n’a pas peur de prendre la parole quand il le faut, mais s’il est calme c’est parce qu’il n’aime pas prendre la parole pour rien. Pour lui les mots sont souvent, et la majeure partie du temps complètement inutile, comme il ne croit que se qu’il voit, il ne croit pas aux paroles sans actes. C’est un manque de confiance total envers les autres, pas vraiment envers lui-même, il n’aime pas les gens, ou du moins les autres. Ce qui fait de lui un être vivant souvent, et même plongé dans une certaine solitude, mais bon, il ne faut pas voir le mal partout. Cette solitude lui apporte finalement le plus grand bien, lui permettant de réfléchir, car il aime la réflexion, il n’est pas du genre, et en est même très loin, à être impulsif, à courir vers l’inconnue. Et s’il arrive qu’il fasse, ou qu’il donne l’impression de le faire, ce n’est pas qu’il n’a pas réfléchi, c’est juste une marque de confiance en soi, il sait pertinemment ce qu’il à a faire finalement, peu importe le danger, ou même les erreurs, il est d’une optique à croire qu’il y a toujours quelques choses à faire pour s’en sortir, même dans les pires moments, des plus désespérés, aux plus apocalyptiques.

    Enfin soit, même s’il est très calme, cela ne lui empêche pas de parler, et encore moins de s’énerver. Dans ce dernier cas, il est plutôt du genre implosif, c'est-à-dire à garder toute sa haine ou encore sa colère au fond de lui, afin de se venger de l’auteur de tout ceci. Car oui, il a également l’esprit vengeur, la vengeance envers les autres lui donne un bien fou, estimant qu’il ne faut pas faire aux autres ce que l’on ne voudrait pas que l’on nous fasse, il pense donc que chacun doit subir une vengeance, ceci encore n’est qu’une question de point de vue, changeant selon les gens et les physiologie. Et puis après tout, l’expression de la colère chez les gens se fait par diverse façon. Le cœur est si imprévisible. D’ailleurs, lui aussi il l’est, certes ce n’est pas une imprévision gratuite, et il faudrait vraiment le connaitre pour s’en rendre compte, mais les choix qu’il fait ne son pas souvent les plus évidents. A vrai dire, il a l’esprit torturai, même en étant réfléchi, il ne sait pas toujours quoi faire ni comment le faire, il n’a pas d’idée précise sur ses plans futurs, sur ses projets, c’est un peu comme s’il vivait au jour le jour mais de manière à vouloir se porté quoi qu’il se passe vers un avenir. Après tout, si l’avenir est incertain, il peut bien se le permettre aussi, ce n’est qu’un être humain.

    Son esprit de groupe ? On ne peut pas dire qu’il est un esprit de groupe, il est d’une nature solitaire, pas parce qu’il ne peut pas en être le contraire, mais par choix, pensant que de toute façon la compagnie des autres ne causerais que des ennuies, plus ou moins grave, mais des problèmes de toute façon. Et s’il lui arrive d’être avec d’autre, ce n’est juste que temporaire, et la plus part du temps, il se sert des autres, ce n’est pas vraiment de la manipulation, ne cherchant pas à faire faire aux autres ce qu’il ne veut pas faire, mais plutôt profitai de ce que les autres font. Ce n’est pas de la fainéantise loin de la. A l’inverse c’est tout de même une personne assez courageux, oh non ce n’est pas le genre de personne à sang-froid n’ayant peur de rien. Mais il n’en reste pas moins plus téméraire que d’autre, et prêt à faire ce que d’autre n’ont pas forcément le courage de le faire, mais c’est comme tout, il y a des limites.
    Très loin du genre à prendre des initiatives dans un groupe, ou encore à se croire comme un modèle que tous suivront, du à son esprit torturé, même s’il est méticuleux, cela ne lui empêche pas de se poser de nombreuse question sur ce qui lui arrive et ce qui tourne autour de lui, assez curieux en règle général, pas auprès des autres, mais autour de lui et de sa vie, il sait qu’il peut obtenir de nombreuses questions à ses réponses, alors quand il veut quelques choses, il est plus ou moins certain d’y arrivé. Il est né avec la détermination et l’ambition dans les yeux, c’est une grande chose qui lui permet de ne pas baisser les bras, ce n’est pas une montagne infranchissable bien loin de la tout de même. Comme tout être, il a ses forces et ses faiblesses. Bien que cela peu être vu comme une force, sa confiance en soi peu être souvent une faiblesse, n’ayant pas peur de tourner le dos à un adversaire à ses risques et périls par exemple. Peut être croit-il également que seul son but et son désir de vengeance et la clé à ses problèmes, alors qu’il y a bien plus que cela…

    Pourtant calme, même si très stressé et sensible, oui tout de même sensible, contradictoire avec le fait qu’il n’aime pas les gens, il faut pourtant bien apprendre à vivre avec eux, et la sensibilité des cœurs meurtri et d’autant plus grande que les malheur passé, est-ce la un problème ? Pourtant, même si la pitié peu arriver à nous nouer la gorge ce n’est pas une chose qui arrêtera notre homme, bien trop obnubilé par ses pensés, bien que celle-ci sont parfois changeante, toujours à cause de cette sensibilité qui est finalement une belle faiblesse, un point beaucoup trop sensible…

    Pourtant passif et discret, tellement perturbé, par un mal le rongeant chaque jour, né du noir de son cœur, ou dans l’inconscience de son esprit. Un mal que l’on ne choisi pas, ce mal qui fais naitre en nous une autre personne, ce genre de personne qui prend possession de nous, et qui fais le mal, et qui a le pouvoir de nous faire oublié tout cela, de sorte qu’a notre réveil, rien ne s’est passé. Pourquoi par moment la vie s’acharne t’elle sur nous ? Une personne désirant être simple et le plus commun possible, ce genre de personne qui aimerait être appelé « Monsieur tout le monde », pourquoi est-ce genre de personne qui n’a rien fais, qui se retrouve victime de ses altérations cérébrale de personnalité multiple ? Rendant agressif, et dangereux, autant pour nous même que pour les autres, les personnes que l’on fuit car l’on a peur de ce qui pourrait nous arrivé en compagnie de ce genre de personne instable et indécis. Comment définir cette multi-facette de nous même ? Une minute nous sommes nous même, et la suivant c’est un autre qui est en nous ? Comment faire pour vivre avec ca cachet en nous ? Nous éloignant du monde, nous simple être humain qui n’avons rien fais pour être éloigné des autres. Une personnalité si changeante… Non pas lié a sa sensibilité et donc aux personnes qui l’entour contre son gré.

    Mais cette personnalité qui peut virer d’un coup, sans prévention, laisse place à une force bien inconnu…




Histoire :


    C'était dans une grande salle, une pièce immense aux accents majestueux. Une pièce obscur dont la seule lumière parvenait du scintillement de la Lune passant encore à travers les fenêtres... Sur les murs, des bas-reliefs étaient sculptés, cachés cependant par les hautes colonnes de marbre se dressant de chaque côté de la pièce, longeant un immense tapis allant de la haute porte d'entrée en bois jusqu'à un trône situé après quelques marches. Sur ce royal fauteuil se tient un homme, la tête paresseusement posée contre sa main dont le bras repose sur l'accoudoir... Ses jambes croisés, venant à peine effleurer une épée posée juste à côté, le regard perdu dans le vague... Noctis Lucis Caelum, prince du royaume de Tenebrae, ne faisait que réfléchir, comme à son habitude... Et comme à son habitude, le silence l'accompagnait...

    Prince de Tenebrae... Il n'avait rien d'un Prince, si ce n'était le titre. Noctis n'aimait pas cette idée d'être une personne importante, un personnage connu en qui on plaçait des espoirs pour l'avenir... Car si son père régnait désormais, le peuple possédait la certitude qu'un jour il lui succéderait. Quelle illusion... Devenir Seigneur féodal n'avait jamais fait parti ni de ses objectifs, ni de ses envies... Il aimait à avoir une vie plutôt simple, et surtout à ne pas se la compliquer avec une tache aussi fastidieuse. Et pourtant, depuis des années, voir depuis sa naissance, on l'éduquait de cette manière: en tant que futur seigneur féodal. Le protocole, s'il ne l'appliquait pas, il le connaissait par cœur à force de l'entendre encore et encore rabâché par les mêmes personnes de la même manière depuis tellement de temps... Mais il semblait d'ailleurs que son intérêt assez limité pour la royauté eut été remarqué depuis un long moment, ses tuteurs s'évertuant à le convaincre d'accepter ce sort en lui expliquant les enjeux. Après tout, il était le Prince de Tenebrae... Quoi que... Non, pas véritablement. Il était avant tout Prince de Lucis, même si cette province était devenu légèrement inexistante depuis une petite dizaine d'années. Ses professeurs lui avaient assez rabâché l'histoire de sa famillle... Du plus loin que l'on pouvait s'en souvenir, les Caelum avaient dirigé le Royaume de Lucis depuis toujours, l'avènement de leur pouvoir remontant à la Nuit des Temps... Leur force provenant d'un Cristal aidant le peuple à vivre en lui prodiguant force et vie... Ce Cristal en était un de lumière... Et bien évidemment, son exact opposé existait bel et bien... Un Cristal de Ténèbres aux mêmes effets, mais celui ci était en la possession du Royaume de Tenebrae, la seule puissance parvenant à rivaliser avec Lucis dans toutes les catégories... Ce Royaume était alors dirigé par les Fleuret. D'après ce qu'on lui avait raconté, Lucis et Tenebrae n'avaient jamais été ennemis malgré leur rivalité... Au contraire, les deux pays se respectaient mutuellement et s'entraidaient lorsque cela était nécessaire. Et cette entente dura de longs siècles...

    En fait, cette paix ne se rompit que peu de temps après la naissance de Noctis... Mais à cette époque, il ne devait guère avoir plus de trois ans. Le Royaume de Tenebrae connut un instant de crise... La descendance de la famille royale était sur le point de naître, mais comble de malchance, le Roi succomba lors d'une bataille contre un Empire ennemi... Ne laissant derrière lui qu'une femme brisée et l'espoir d'un héritier mâle... Dans le Royaume de Lucis, le souverain était aux anges. Il prévoyait depuis quelques temps une attaque envers leurs ancestraux rivaux afin de leur prendre leurs terres, et voila que par un curieux revers du Destin, on lui servait Tenebrae sur un plateau. Il n'allait pas y réfléchir à deux fois avant de s'emparer de sa proie... Cependant, avant de passer à l'acte, le Roi de Lucis tenta une approche plus subtile afin d'éviter toute effusion de sang qui pourrait ternir sa réputation. Lui même avait perdu sa femme bien des années plus tôt, mais il avait eu la chance de posséder un héritier avant cette funeste malchance. Il proposa donc un mariage d'intérêt entre leurs deux Royaumes, sachant que si la Reine de Tenebrae venait à accoucher d'une fille, Noctis sauverait la situation en tant qu'héritier... Ce dont il profiterait pour agrandir son pouvoir considérable. Cependant, la Reine refusa cette offre... Il lui restait donc une chance, mais il devait se montrer patient... L'arbre finit tout de même par porter ses fruits, et ce fut une fille qui devint l'héritière de la famille Fleuret. Rien ne pouvait réjouir plus le Roi de Lucis... Il attaqua donc Tenebrae, suivant son plan... Et tout se passa comme il l'avait prévu... Les habitants de Tenebrae ne se défendirent que très peu, conscients que si les Caelum devenaient les nouveaux souverains à la suite des Fleuret, la descendance serait assurée par le fils qu'ils avaient eu quelques années plus tôt.

    Noctis soupira en se remémorant ce passage de l'histoire. D'une certaine manière, on pouvait dire que c'était lui qui avait scellé le sort de Tenebrae et des Fleuret... Ou plutôt, on l'avait utilisé à cette fin. Pitoyable... Il était purement répugnant de voir jusqu'où un homme pouvait aller pour assouvir sa soif de pouvoir. Et succéder à un homme pareil était hors de question... Le Trône de Tenebrae était plongé dans le sang et la corruption, et il était infect de penser à s'asseoir dessus...

    Les Fleuret furent exterminés jusqu'au dernier, du moins c'est ce que l'on croyait, et le Roi de Lucis fut couronné peu de temps après, et ce par les propres sujets de Tenebrae... Puis les années passèrent... Lucis finit par disparaitre, devenant une annexe de Tenebrae. Le peuple ne se plaignait pas de son Roi et était heureux de lui savoir assurée une descendance... Et parmi tout cela, seul Noctis ne se sentait pas à sa place. Il aspirait à une autre forme de vie que celle de Prince d'un Royaume obtenu de cette manière... Oui, au fond de lui, Noctis désapprouvait la manière dont son père s'était emparé de Tenebrae... Il n'allait pas jusqu'à qualifier cet acte de mal, car après tout, de nombreuses personnes souhaitaient que cela arrive... En fin de compte, les seules personnes qui auraient pu avoir à se plaindre de leur sort étaient les Fleuret... Le peuple souhaitait l'avènement du Seigneur de Lucis, leseigneur de Lucis souhaitait le trône de Tenebrae... Alors pouvait on qualifier de mal un acte qui était approuvé par tant de monde ? Non. Le mal était pour les Fleuret, le bien pour les autres... Lui ne jugeait pas... Il plaignait plutôt ceux qui avaient eu à subir le mal pour le bien d'autrui. Finalement, Noctis parvint à la conclusion que le bien et le mal n'existaient pas concrètement... Ou du moins pas de manière universelle. Tout n'était que question d'interprétation.

    Le Prince de Tenebrae se leva lentement, saisissant son épée posé à côté du trône dans lequel il était assis jusque la. Un air dur sur le visage, il se mit à marcher de manière déterminée vers la porte de sortie, lentement, silencieusement. Il y a peu, quelque chose était venu contredire sa vision des choses... Il avait toujours cru que rien ne viendrait s'opposer à la route sur laquelle on l'avait placé, et pourtant... Une rumeur parvint à ses oreilles... Une rumeur selon laquelle, ici et dans d'autres mondes sur lesquels il n'avait pas plus de détails, une femme du nom de Fleuret se faisait peu à peu connaître. A la simple mention de ce nom, sa curiosité fut piquée au vif. Avait elle un quelconque lien avec la famille dont ils avaient usurpé le trône ? Si tel était le cas, peut être que... Qu'il devait mettre les choses au clair une bonne fois pour toute avec elle. Peut être que cela réglerait son petit problème de succession, peut être que ca le motiverait à suivre son destin... Peut être...

    Avec des gestes tout aussi lents, Noctis poussa l'immense porte en bois, s'ouvrant immédiatement sur la ville de Tenebrae qu'il contempla durant quelques instants... La route promettait d'être longue... Il n'avait pas de temps à perdre. D'un pas toujours assuré, Noctis reprit sa marche, s'avançant inéluctablement vers son destin et les réponses qu'il cherchait...

Revenir en haut Aller en bas
 

Noctis prez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Kakuan :: Formalités :: Présentations en cours-